atelier de sensibilisation et de formation au profit du .bj

Quelques jours après la conférence-débats sur « Ressources critiques de l’Internet et Economie Numérique au Bénin », Bénin Télécoms Infrastructures SA, Bénin Télécoms Services SA et Icann l’organisme responsable de la sécurité, la stabilisation et la coordination mondiale du système d’identificateurs uniques de l’Internet, ont organisé pour les 24, 25 et 26 août 2016, un atelier de sensibilisation et de formation sur le déploiement du DNSSEC.

Cet atelier vise à montrer aux participants ce qu’est le DNSSEC, comment il fonctionne, son importance dans l’écosystème Internet en général, les rôles des différents acteurs, les diverses considérations pour son déploiement et le statut actuel de son adoption au niveau mondial et continental.

Prenant la parole pour la cérémonie d’ouverture de l’atelier, j’ai d’abord rappelé l’importance de l’internet dans tous les secteurs de développement du pays. J’ai ensuite attiré l’attention sur la nécessité de prendre des mesures pour éviter les vulnérabilités dans le système des noms de domaine et donc d’introduire la technologie des extensions de sécurité dans les données envoyées par le DNS.

« Personne ne prendrait le risque de pratiquer le transfert numérique d’argent, aucun cultivateur ne mettra ses produits en ligne s’il n’est pas sûr que le caractère authentique des données publiées n’est pas garanti et aucune application numérique ne pourra être développée dans le numérique si on n’est pas l’assurance de ne pas être trafiqué » disais-je pour prouver l’opportunité de cet atelier qui vient informer des stratégies sécuritaires qui caractérisent le déploiement du DNSSEC dans le cadre du « .bj ».

Les travaux de cet atelier se positionnent en effet, comme un moyen de communication sur les garanties qu’offre à ses acteurs et usagers, l’interface « .bj » qui est l’image du Bénin sur la plateforme mondiale de l’Internet. Deux des trois jours que dureront ces travaux, seront consacrés à la formation et à des travaux pratiques sur les principes de base du DNS et du DNSSEC, le déploiement DNSSEC et la mise en place des systèmes et procédures pour mitiger les risques dans l’environnement du « .bj » ; tout ceci sous la supervision de l’Instructeur M. Alain AINA.